//

Evennements

La Normandie fêtera son 1100e anniversaire en 2011

L’acte fondateur de la Normandie est un traité conclu à l’automne de l’an 911, entre le roi Charles III « Le simple » et Rollon, un chef Viking.

Il faut savoir que depuis l’époque de Charlemagne, l’Europe Occidentale était régulièrement attaquée par les Vikings. Les rois carolingiens ont du mal à arrêter les envahisseurs. Charles le Simple profite alors d’une victoire remportée contre Rollon à Chartres, pour négocier avec lui, un traité de paix. Il concède la Normandie – et c’est la première fois dans l’histoire que la Normandie est désignée comme telle – à Rollon, à condition que Rollon protège le royaume de Charles III contre toute nouvelle invasion des hommes du Nord. En effet, Charles III aimerait faire main basse sur la Lotharingie, sans avoir à craindre une attaque Viking.

Le traité est conclu à Saint-Clair-sur-Epte, mais il y a controverse quant à son étendue, car le texte original n’est pas parvenu jusqu’à nous. Mais un historien du début du XIè siècle, Dudon de Saint-Quentin, en évoque le contenu. Rollon se voit attribuer le territoire compris entre « l’Epte et la mer ». En fait, il se pourrait qu’il ne s’agisse que des évêchés de Rouen, Évreux et Lisieux, ce qui correspond à l’actuelle Haute-Normandie plus le Pays d’Auge. En contrepartie, Rollon accepte de recevoir le baptême, de faire allégeance à Charles III, et de protéger son royaume.

Ce traité marque la séparation du Vexin en deux parties, le Vexin Français et le Vexin Normand, et donne naissance au futur Duché de Normandie. Rollon, puis son fils Guillaume Longue-Épée, respecteront les clauses du traité en évitant d’envahir le royaume, mais ils ne manqueront pas d’étendre la concession originale vers l’Ouest, càd. vers la Basse Normandie et la Bretagne.

Le tourisme est le seul domaine dans lequel la Normandie agit en tant qu’une seule région. C’est donc légitimement au Comité Régional de Tourisme (CRT) qu’il échoit d’organiser les préparatifs de la célébration de ce grand anniversaire. Un appel à projets a été lancé auprès de tous les Offices du Tourisme normands afin qu’ils proposent des animations centrées sur cet événement. Les soumissions seront closes le 30 novembre 2010. Il se peut qu’il y ait plusieurs centaines de suggestions réparties sur tout le territoire normand, et s’étalant tout au long de l’année 2011, mais surtout sur l’ensemble de la saison touristique. Une dizaine de jours plus tard, un comité de sélection examinera les diverses propositions, et fera le choix de celles qui seront retenues et soutenues. Nous ne manquerons pas de revenir sur le sujet, pour évoquer les opérations retenues.

Gageons qu’en 2011, l’été sera chaud en Normandie, et nos visiteurs auront le choix pour leurs loisirs. Conclusion : Nous déplorons que Lafayette n’ait pas été normand, cela nous oblige à adapter le fameux slogan que nous énonçons ainsi : Il se passe toujours quelque chose aux Galeries Vikings !

Discussion

2 Responses to “La Normandie fêtera son 1100e anniversaire en 2011”

  1. Plusieurs de nos projets artistiques associatifs vont être effectivement mis en œuvre pour célébrer cette belle leçon d’histoire. La région Haute Normandie nous a bien écrit qu’elle ne s’interressait pas à cet anniversaire, je le comprend car il y a un grand risque de régionalisme folklo un peu rétro. C’est bien ce qui nous préoccupe, on a donc mis en route des évènements à caracteres modernes, liens entre les trois régions (Picardie, Ile de France et Haute Normandie) C’est en train de se faire !

    Posted by Pierre Marcel | 1 janvier 2011, 1 h 56 min

Trackbacks/Pingbacks

  1. Made to measure curtains…

    [...]we like to show other sites on the web, even if they aren’t related to us, by linking to them. Below are some sites worth checking out[...]…

    Made to measure curtains - 1 août 2011

Post a comment